Vaccins et traitements: on doit avoir accès aux données brutes, maintenant.

Trois piliers du très respecté British Médical Journal, son éditeur principal, son éditeur en chef et son ancienne éditrice en chef ont sorti, ce 19 janvier 2022, un véritable coup de gueule : Covid-19 vaccines and treatments: we must have raw data, now !”.

Un extrait traduit :

«L’essai crucial du vaccin contre la Covid a été financé par Pfizer et conçu, mené, analysé et rédigé par des employés de Pfizer. L’entreprise et les organismes de recherche sous contrat qui ont mené l’essai détiennent toutes les données. Pfizer a fait savoir qu’ils ne commenceront pas à répondre aux demandes de données sur l’essai avant mai 2025, soit 24 mois après la date de fin de l’étude principale, qui est indiquée sur ClinicalTrials.gov comme étant le 15 mai 2023.

Avant même de militer pour une quelconque libération des brevets, il faut exiger la transparence immédiate sur les données.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :