Une réflexion scientifique muselée par un « réseau social »

Le lien, sur LinkedIn, vers un article purement scientifique et très largement étayé, documenté et référence, concernant la vaccination anti-COVID-19 des enfants et publié le 26 décembre 2021, a été censuré et retiré de l’accès public par le « LinkedIn Trust & Safety Team » ce 28 décembre à 01h42, sans autre explication que « Your post goes against our policy on misinformation. It has been removed and only you can access it« . Le but de cet article était important à nos yeux : il consistait à donner une information – à un public supposé exercer un consentement éclairé – sur des données scientifiques rigoureuses à propos d’une question brûlante aujourd’hui, la vaccination des 5-11 ans avec les vaccins actuellement accessibles contre le COVID-19. L’article donne de nombreuses références en défaveur mais également en faveur de ces vaccins.

J’ai évidemment argumenté sur le non-fondement de cette décision et particulièrement sur la non-dérogation aux règles de leurs « Professional Community Policies« . Nous verrons ce qu’il en adviendra.

Il est compréhensible que le réseau s’inquiète de la teneur de ce qui est rendu public par son intermédiaire et qu’il ne désire pas être entraîné dans des procédures judiciaires éventuelles pour avoir diffusé des information dangereuses, mais la main du censeur (probablement un robot, ou le signalement par un détracteur zélé) me semble avoir été plutôt leste car ce document n’avait pour intention que d’attirer l’attention sur le fait que le consensus scientifique n’est pas acquis quant à la vaccination des 5-11 ans (comme il ne l’est pas non plus pour les adolescents, ni même pour les jeunes adultes, en fait il ne l’est pas en ce qui concerne la vaccination universelle comme moyen d’éradiquer le SARS-CoV-2). Personne ne peut nier cela et, en le faisant, LinkedIn contrevient au devoir premier d’un censeur (s’il doit y en avoir un) qui est de ne pas prendre parti lors d’une controverse en cours pour autant qu’elle émane de scientifiques patentés. Il est évident que nous ne parlons pas ici de la sphéricité de notre planète, comparaison qui est souvent faite lorsque, faisant état d’interrogations sur le bien-fondé de politiques sanitaires, nous sommes confondus avec des « antivax ».

La suite qui sera donnée par le réseau à ceci sera d’autant plus intéressante qu’il arrive fréquemment de rencontrer sur LinkedIn, (comme sur d’autres réseaux que celui-ci considère comme moins « professionnels ») des écrits tout-à-fait inappropriés et réellement dangereux, ceux-là.

Et tout ceci nous amène à réfléchir une fois de plus au rôle d’influenceur de la pensée que jouent les réseaux sociaux lorsqu’ils sélectionnent eux-mêmes ce qui peut ou ne peut pas être dit, indépendamment des compétences de ceux qui s’expriment. C’est du même ordre que le « je ne peux pas vous laisser dire cela » éructé par un animateur de ‘débats’ télévisés à un scientifique invité…

L’article incriminé : La vaccination anti-covid des enfants n’est pas obligatoire. Elle n’est surtout pas nécessaire. Blog du CovidRationnel, 26 décembre 2021.


PS : Peut-être un lien avec ceci ? « Microsoft’s LinkedIn has widened the collaboration with influencers in Europe to spread authoritative messages about vaccination. Meta / Facebook has updated its policies worldwide on COVID-19 vaccination for children, for example false content claiming that vaccines do not exist for children, or are unsafe and untested » (https://digital-strategy.ec.europa.eu/en/news/disinformation-new-actions-online-platforms-and-extension-monitoring-programme). Ce qui n’est pas ce que nous avons écrit.

13 commentaires sur “Une réflexion scientifique muselée par un « réseau social »

  1. Franchement, vos propos sont toujours mesurés et étayés et vous avez parfaitement raison de vous insurger contre cette décision ! Il y a peut-être un « post » qui m’a échappé : y a-t-il moyen de prendre connaissance de l’article en question hors Linkedin ? Merci d’avance et cordial bonjour. Serge Fetter, ex-concitoyen anthisnois.

    J’aime

  2. L’article du groupe Covidrationnel est très documenté en effet et tout à fait pertinent évidemment, comme tout ce qu’écrit ce groupe. Il est fort long mais il est aisé à lire, par des non-spécialistes et même par le vulgum pecus.
    Je n’adhère à aucun réseau social mais j’avais eu l’impression (fausse apparemment) que LinkedIn était plus « fréquentable » que les autres : impression due à l’utilisation de ce réseau par des scientifiques de haut niveau …
    Encore une fois, merci pour ces informations

    J’aime

  3. Fatma Araci

    Bonjour Monsieur Rentier,

    Merci d’éclairer notre liberté de choisir.

    Cordialement ,

    Fatma

    J’aime

  4. de Ruette

    Merci pour toutes les informations donnees. Au moins cela nous permet de nous poser les questions necessaires et de ne pas considerer que tout ce que l on nous dit que ce soit media ou medecins n a pas de valeur absolue
    Par ailleurs si vous etes d accord j aimerais vous poser l une ou l autre question

    J’aime

  5. Arnaud

    Bonsoir Pr Rentier,

    C’est toujours un plaisir de vous lire. D’autant plus au vu de la surenchère des mesures prises actuellement par différents gouvernements européens.

    Je profite également de ce message pour vous souhaiter le meilleur pour 2022.

    Merci pour ce que vous faites.

    Bien à vous,

    Arnaud.

    J’aime

  6. Patrick

    On vous le dit, on vous le répète, le soleil tourne autour de la terre, qui est plate, et l’homme a été créé par Dieu. Toute opinion contraire à ces évidences sera combattue.
    Voltaire, au secours, reviens !

    Et le fait que le round up soit le pesticide le plus vendu au monde est la preuve de son innocuité. D’ailleurs il a fait l’objet d’essais préalables avant sa mise sur le marché.

    J’aime

  7. A censurer la pensée scientifique,
    on se retrouve vite dans le monde orwellien ou deux et deux ne font pas quatre.
    Svetlana Roudyk

    J’aime

  8. Laura

    A propos de stratégie vaccinale, il y a une question que je me pose depuis le début, et à laquelle, en qualité de virologue, vous saurez certainement répondre: y a-t-il des précédents de viroses respiratoires (à coronavirus ou non…) vaincues par la vaccination générale? Si oui, lesquelles? Sinon, pourquoi la vaccination généralisée nous est-elle présentée, depuis le début de la crise, comme la seule porte de sortie imaginable, comme si c’était l’évidence même?
    Merci pour vos réponses et pour votre travail.

    J’aime

    1. La réponse est non. Jamais. Certains ont voulu le faire pour la grippe, dans les années 1975-90 mais ont dû renoncer face à l’impossibilité d’éradiquer les virus à transmission aérogène, à réservoir animal et à haute fréquence de mutations. Dans ce cas-ci, pourquoi ? Aucune idée, ça me dépasse, j’avoue.

      J’aime

    2. La réponse est non. Jamais. Quelques tentatives avec l’influenza (grippe) dans les années 1975-1990, sans succès car impossible avec un virus à transmission aérogène, à réservoir animal et à haut taux de mutations. Pourquoi maintenant ? Aucune idée, ça me dépasse, j’avoue.

      J’aime

  9. benoit schiltz

    Bonjour, Je comprends votre indignation, mais elle est quand même un peu naïve… LinkedIn est une entreprise privée dont le but est de gagner de l’argent. Elle estime que censurer certaines choses lui en fera gagner, et en « laisser vivre » d’autres lui en fera gagner aussi. C’est tout. C’est bien entendu inquiétant car tous ces réseaux sociaux ont acquis une fonction structurelle et structurante dans notre société. Pour moi, il est trop tard pour s’en offusquer, c’est un peu comme quand on a laissé les clés financières de notre civilisation aux banques privées… Merci pour vos écrits!

    J’aime

    1. Bien d’accord. Je ne crois pas être naïf… je voulais m’excuser de la disparition de mon post et l’expliquer à mes lecteurs. J’ai contourné le problème en passant par mon blogue et en affichant le lien sur LI ! Sans souci. Mais je voulais partager cette constatation que vous expliquez bien…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :