La valse des chiffres… question de point de vue

Ce vendredi 31 juillet, le nombre d’infections par le SARS-CoV-2 officiellement détectées en Belgique s’élève à 68.006, contre 67.335 jeudi.

Pour que leurs lecteurs saisissent bien la marée montante que cela représente, les journaux, sans distinction, que je sache, titrent : “Cela représente une augmentation de 62% par rapport à la semaine précédente.” Impressionnant.

C’est une mesure indiscutable. Toutefois, on pourrait relativiser un peu en choisissant une autre façon, plus naturelle, d’interpréter les chiffres: “Cela représente une augmentation de 1% des contaminations” (0,99651% si on veut être précis). Beaucoup moins impressionnant.

En outre, il ne s’agit pas de malades mais de personnes testées et avérées positives.

Tout est dans les chiffres, bien sûr, mais surtout dans leur expression, en fonction de ce qu’on souhaite leur faire dire.

5 commentaires sur “La valse des chiffres… question de point de vue

  1. Philippe Wittorski

    Tout à fait pertinent. L’age aussi importe.

    J'aime

  2. Marcel Baiwir

    Bien sûr. Un pourcentage est toujours une valeur relative : n % de 0 = 0 quel que soit n.
    Par ailleurs, peut-être nos autorités ont-elles raison de « nous faire peur » pour éviter que nous ne fassions n’importe quoi.

    J'aime

  3. […] Aujourd’hui, il existe bien un rebond (différent d’une seconde vague, tout le monde comprendra), en ce sens que de nouvelles contaminations apparaissent (cf. graphique ci-dessous, en haut à g.). C’est ici qu’il faut rappeler qu’être contaminé ne veut pas toujours dire être malade, la grande majorité d’infections par le SARS-CoV-2 s’averant asymptomatiques, et que l’objectivité exige que : 1) quand on rapporte les nombres de confirmations de tests positifs (qu’on appelle malheureusement “nouveaux cas confirmés”), on les accompagne toujours du pourcentage des tests réalisés qu’ils représentent; 2) quand on annonce le nombre de cas quotidiens comme moyenne de 7 jours, on cesse d’entretenir l’anxiété en parlant non pas du pourcentage d’augmentation par rapport à l’augmentation précédente, mais plutôt par rapport au nombre cumulé précédent. […]

    J'aime

  4. Valérie Gérard

    Merci pour votre temps, j’aimerais pouvoir lire et partager plus d’articles éclairants et apaisants comme celui-ci. bonne continuation.

    J'aime

  5. […] fait remarquer dans un billet précédent qu’afin de ne pas crier au loup à propos d’une hypothétique deuxième vague (controversée) de […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :