Mots-clés

Personnellement, c’est pour moi une immense satisfaction, après avoir lancé ce qu’on appelle aujourd’hui mondialement le ‘Liège Model’ de manière essentiellement ‘top-down’, de voir que les chercheurs sont devenus des ‘fans’ convaincus de l’outil, l’utilisent magnifiquement et exhortent tous leurs collègues à l’utiliser.

En effet, l’Open Access n’a de sens que si tout le monde le pratique. C’est un acte de générosité et de partage caractéristique des fondements de la Science qui doit être unanime. Une législation claire a pour objectif de rassurer les chercheurs eux-mêmes face aux pressions diverses et aux intimidations commerciales ou hiérarchiques qui s’exercent sur eux, tout en permettant la promotion la plus large de leurs travaux.

En outre, sans y parvenir immédiatement, cette législation pave néanmoins le chemin vers des méthodes d’évaluation de la recherche et des chercheurs bien plus justes et plus objectives que les jugements rapides basés sur le prestige et les ouï-dire en usage actuellement.

Où et qui que vous soyez, si vous partagez cette vision, n’hésitez pas à signer la lettre ouverte ci-jointe des chercheurs aux parlementaires en faveur du décret qui les oblige à déposer leurs publications en accès ouvert chaque fois que c’est possible mais qui impose également une limite raisonnable à l’embargo qu’exigent les éditeurs sur l’ouverture des articles au public.

https://sites.google.com/view/open-access-fwb/accueil