A Gembloux, aux côtés de la vénérable Faculté d’Agronomie devenue depuis 2009 « Gembloux Agrobio-Tech ULg », est en train de s’élever un nouveau bâtiment d’une envergure considérable : Terra, jalon tangible du succès de cette intégration universitaire.

Personnellement, c’est pour moi une grande joie d’assister à la naissance d’un deuxième GIGA à l’ULg. Cela a en effet été mon rêve pendant de longues années de voir se créer de tels regroupements d’unités de recherches dispersées en un seul pôle d’activités de recherche coordonnées. Et j’ai toujours en tête les autres possibilités pourtant évidentes mais hélas manquées par excès d’individualisme. 

J’y vois également la formidable démonstration du succès de l’integration de la Faculté de Gembloux au sein de l’ULg. Ceci montre clairement que les arguments que je défendais auprès des défenseurs à tout crin de l’autonomie gembloutoise étaient valides: respect des spécificités, pas de délocalisation mais, au contraire, croissance et développement sur place, ouverture large aux interactions multidisciplinaires qu’offre une université complète.

Félicitations aux concepteurs à qui j’adresse tous mes voeux de réussite, en espérant que cette initiative ambitieuse ne sera pas la seconde, mais seulement la deuxième…

Publicités